Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

L'alimentation durable, vous connaissez?

L'alimentation durable, vous connaissez?

En tant que société responsable, nous nous soucions de plus en plus de l’environnement et de notre impact sur celui-ci. Chacun de nous peut avoir un impact positif au quotidien, entre autres en faisant des choix qui suivent les principes de l’alimentation durable.

 Exemples de produits locaux et de saison Image : Shutterstock

Exemples de produits locaux et de saison
Image : Shutterstock

Qu’est-ce que l’alimentation durable ?

L’alimentation durable n’est qu’une branche du développement durable. « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. » (Commission mondiale sur l'environnement et le développement, 1987)

Tout comme le développement durable, l’alimentation durable comprend trois facettes : économique, environnementale et sociale. Côté écologique/environnemental, l’alimentation durable prône les principes d’agriculture durable qui soutiennent la préservation de l’environnement, des écosystèmes et de la biodiversité.

Au niveau économique, l’alimentation durable assure que les produits soient accessibles pour le budget du consommateur, mais qu’il respecte également tous les agents de la chaine agroalimentaire comme les producteurs, les travailleurs agricoles, les transformateurs et les détaillants. Idéalement, les prix des produits prendraient également en considération les coûts reliés aux dommages environnementaux.

Au niveau social, l’alimentation durable doit favoriser la santé des personnes en comblant leurs besoins reliés à l’alimentation, notamment les besoins en nutriments pour éviter les carences, sans toutefois apporter un excès d’éléments potentiellement nocifs, comme le sel, les sucres et les gras saturés et trans.


Principes de l’alimentation durable :

  1. Principalement composée d’aliments d’origine végétale;

  2. Provenant de l’agriculture biologique;

  3. Produits localement et suivant les arrivages saisonniers;
     
  4. Minimalement transformés;

  5. Emballés minimalement et de façon écoresponsable;
     
  6. Provenant du commerce équitable;

  7. Accessible et savoureux pour le consommateur.

Astuces concrètes pour manger plus durablement

  1. Faire une liste d’épicerie (acheter seulement ce que l’on a besoin);
  2. Acheter des fruits et légumes locaux pour encourager l’économie locale et diminuer la distance entre le producteur et le consommateur;
  3. Choisir des sources de protéines végétales lorsque possible;
  4. Consommer moins de viande rouge;
  5. Choisir des aliments frais, non-transformés;
  6. Éviter le gaspillage alimentaire (exemple : acheter ce que l’on a besoin seulement, utiliser toutes les parties d’un aliment, etc.;
  7. Cuisiner plus, acheter moins transformé;
  8. Éviter la surconsommation;
  9. Éviter d’acheter des aliments sur-emballés;
  10. Éviter l’utilisation de contenants jetables;
  11. Encourager la pêche durable (demander à son poissonnier d’où provient son poisson et de quelle sorte de pêche, utiliser le guide Menu Bleu Marin de la Sépaq);
  12. Acheter biologique si possible;
  13. Diminuer ses déchets : principe RRR (Réduire, Réutiliser, Recycler).

 

Quelques initiatives en alimentation durable

Certains nouveaux groupes/nouvelles compagnies inspirantes innovent dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation durable. En voici trois exemples.

1 - Le CIRAIG

L’approche cycle de vie vise la prise en compte des impacts (environnementaux, sociaux et économiques) propres à un produit ou à un service et ce, tout au long de son cycle de vie. Le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) est

« un centre d’expertise en cycle de vie reconnu mondialement pour ses travaux et initiatives bâtis sur de solides assises scientifiques et plus de dix années d’expérience appliquée. Le CIRAIG accompagne les industries, les gouvernements, les organisations et les consommateurs dans leur démarche vers un développement durable soutenu par la pensée cycle de vie. » Ils font donc une analyse complète d’un produit afin que le consommateur puisse prendre des décisions éclairées lors de l’achat de ses produits. Par exemple, ils pourraient comparer le cycle de vie de verres en plastique, en carton et en styromousse pour une utilisation spécifique et analyser lequel serait le meilleur choix considérant la provenance et le transport des matériaux, la méthode de transformation utilisée, le type d’énergie utilisé dans cette transformation, le transport jusque chez marchant, le transport du consommateur, etc.

2- Grub tubs

Ce groupe utilise les aliments en excédant des restaurants ainsi que des services alimentaires et les convertissent en aliments pour les animaux. Puis, à son tour, la chaîne continue et afin que les producteurs de volailles et de porcs puissent vendre leurs viandes pour la consommation humaine. Ils utilisent des chaudières hermétiques disposées dans les restaurants. Les aliments non-mangés sont accumulés dans ce contenant et sont ensuite récupérés par ce groupe innovateur. Celui-ci tire son revenu à plusieurs niveaux : la récupération des aliments non-mangés des restaurants (ils doivent autrement payer par quantité de déchets amassés par la ville), la vente des surplus en compost et la distribution de la nourriture pour animaux aux producteurs locaux.

3 - Seal the Season

Seal the Season est une entreprise américaine qui innove en surgelant des aliments locaux. Ils font donc en sorte que les surplus saisonniers soient accessibles aux consommateurs tout au long de l’année plutôt que de façon saisonnière. Les produits sont surgelés au pique de leur fraicheur assurant une qualité optimale de produit. Cela supporte les agriculteurs et diminue les pertes causées par les surplus de production. Le client peut même avoir accès à l’information sur la provenance de son produit.


Finalement, si vous n’avez pas remarqué, suivre les principes de l’alimentation durable supporte également les recommandations pour une saine alimentation. Notamment, les recommandations de manger moins de viande rouge et plus de substituts de viande, de manger des aliments frais et de consommer moins d’aliments transformés font partie du discours des nutritionnistes. Ainsi, que l’on agisse pour l’environnement, pour sa santé ou pour l’économie locale, manger de façon durable aura un impact positif sur toutes ces facettes. 


Vous aimerez aussi

Mes meilleurs trucs pour ouvrir une pomme grenade

Mes meilleurs trucs pour ouvrir une pomme grenade

Permis ou non dans l'avion?

Permis ou non dans l'avion?