Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

À bas le rhume avec des agrumes : Mythe ou réalité?

À bas le rhume avec des agrumes : Mythe ou réalité?

Est-ce un remède de grand-mère ou y a-t-il vraiment un fondement scientifique renforçant les bienfaits de la vitamine C dans le combat contre le rhume? On attribue beaucoup de bienfaits à la vitamine C, certains consomment même des suppléments afin d’échapper au rhume. Zoom sur le rôle de cette vitamine, aussi appelée acide ascorbique, dans l’apparition du rhume.

shutterstock_591696044.jpg

Les faits

La littérature ne soutient pas l’efficacité de la vitamine C dans la diminution de l’incidence du rhume. Par conséquent, pour une personne qui a le rhume deux fois par année, manger beaucoup d’aliments contenant de la vitamine C ou prendre des suppléments quotidiens ne fera pas en sorte qu’elle diminuera à un seul rhume par année. Un peu déçu(e)?

Ne vous inquiétez pas si vous pensiez que l’orange que vous mangez le matin avec votre bol de céréales aide votre système à rester loin de la boîte de mouchoir; vous n’aviez pas totalement tort! En effet, une revue systématique considérant plus de 11 300 participants a démontré qu’une supplémentation quotidienne en vitamine C aiderait à diminuer la durée du rhume d’environ 8% chez les adultes et de 14% chez les enfants. La sévérité du rhume serait également diminuée par la présence de cette supplémentation! Les auteurs ne mentionnaient pas de résultats concernant la vitamine C provenant des aliments. Par contre, on pourrait probablement s’attendre aux mêmes bienfaits que pour les suppléments.

Les apports nutritionnels recommandés en vitamine C pour un adulte en santé sont de 75 mg pour les femmes et de 90 mg pour les hommes.
— Hubert Cormier, nutritionniste

Vitamine C dans les aliments

Les agrumes sont bien connus pour leur teneur élevée en vitamine C. En effet, une orange de grosseur moyenne contient environ 82 mg de vitamine C, ce qui représente presque le total de nos besoins quotidiens! Outre les fruits citrins, l’acide ascorbique est retrouvé dans plusieurs autres fruits et légumes comme les fruits des champs, la tomate, le brocoli, le kiwi, les pommes de terre, les épinards, etc. Une alimentation contenant une variété de fruits et de légumes apporte facilement la quantité de vitamine C recommandée sans avoir recours aux suppléments. Même si ces derniers semblent apporter des bienfaits pour le système immunitaire, obtenir sa vitamine C grâce aux aliments figure toujours une option favorable étant donné que vous bénéficierez également des fibres, des autres vitamines et des minéraux contenus dans ceux-ci.

Plus fruits et légumes, s.v.p.

Êtes-vous tannés de toujours entendre parler de manger plus de fruits et de légumes? La science évolue et les recommandations nutritionnelles changent avec les faits saillants de la littérature. On a eu un bel exemple avec le cholestérol que l’on fuyait il y a une vingtaine d’années, mais qui semble maintenant inoffensif. Ces changements amènent parfois la population à douter de la science de la nutrition. Par contre, s’il y a une recommandation qui reste stable, forte, à travers les études les plus robustes et à travers les années, c’est bien les bienfaits attribués à la consommation de fruits et de légumes pour la santé cardiovasculaire et la prévention des cancers, entre autres. La diminution de la durée et de l’intensité de votre rhume n'est qu’un petit bonus!

Je ne sais pas pour vous, mais je n’ai pas besoin de plus pour me convaincre de consommer des fruits et légumes; je troque les mouchoirs pour des pamplemousses n’importe quand! De plus, les fruits citrins sont justement en saison de novembre à février, cela ne pourrait pas mieux tomber! Une bonne orange sucrée et juteuse comme collation, ça vous dit?

 

Références

  1. Fichier canadien sur les éléments nutritifs. (2015). Profil nutritionnel. Repéré à https://aliments-nutrition.canada.ca/cnf-fce/switchlocale.do?lang=fr&url=t.nutrient.report.rapport.aliment
  2. Hemilä, H., & Chalker, E. (2013). Vitamin C for preventing and treating the common cold. The Cochrane Library.
  3. Santé Canada. (2010). Apports nutritionnels de référence. Repéré à https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/saine-alimentation/apports-nutritionnels-reference/tableaux/valeurs-reference-relatives-vitamines-tableaux-apports-nutritionnels-reference-2005.html


Vous aimerez aussi

Un bon chocolat chaud pour la cause! 🍫☕️

Un bon chocolat chaud pour la cause! 🍫☕️

Mes meilleurs trucs pour ouvrir une pomme grenade

Mes meilleurs trucs pour ouvrir une pomme grenade