Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Quels sont les effets du cannabis présent dans la nourriture?

Quels sont les effets du cannabis présent dans la nourriture?

La légalisation du cannabis est officiellement en vigueur au Canada! Alors que le 1er juillet était au départ la date officielle de la légalisation du cannabis, le gouvernement avait repoussé ce projet de loi à la mi-octobre afin de laisser le temps aux provinces d’établir un plan d’intégration et de surveillance. Comme le cannabis sera plus accessible pour la population, je me suis intéressé aux différentes sensations qu’il procure lorsqu’utilisé comme ingrédient dans une recette. Tour d’horizon sur les effets du cannabis dans l’alimentation.

La loi

À compter d’aujourd’hui, 17 octobre 2018, la Loi sur le cannabis permet, sous réserve des restrictions provinciales et territoriales, aux adultes âgés de 18 ans ou plus :

  1. De posséder en public jusqu'à 30 grammes de cannabis légal séché, ou l'équivalent sous forme non séchée;

  2. De partager jusqu'à 30 grammes de cannabis légal avec d'autres adultes;

  3. D'acheter du cannabis séché ou frais et de l'huile de cannabis d'un détaillant soumis à la réglementation provinciale;

  4. De cultiver à des fins personnelles jusqu'à quatre plants de cannabis par résidence à partir de graines ou de semis de source autorisée; et

  5. De fabriquer à la maison des produits de cannabis, comme des aliments ou des boissons, pourvu qu'aucun solvant organique ne soit utilisé pour créer des produits concentrés.

Cannabis pot marijuana dans la nourriture

Effets du cannabis, cerveau au ralenti

Alors que celui-ci est utilisé principalement à des fins médicinales ou récréatives, le cannabis est connu pour son effet euphorisant et relaxant grâce à sa molécule, soit le tétrahydrocannabinol ou THC. Cette molécule peut affaiblir la concentration, l’attention, la mémoire, la coordination et la perception du temps. Plus la concentration de THC est élevée, plus ces effets sont importants. Des recherches démontrent d’ailleurs que dans les 30 dernières années, la concentration de THC dans le cannabis aurait plus que doublée.

Le niveau d’intoxication d’une personne au cannabis dépend de la quantité de drogue présente dans son cerveau. Contrairement à l’alcool, le THC s’élimine rapidement du sang et s’accumule dans les réserves adipeuses du corps humain, tel le cerveau. Ainsi, après quelques heures, le THC a presque entièrement disparu de la circulation sanguine, mais resterait toujours présent dans notre cerveau.

Et s’il est inhalé...?

Si le cannabis est inhalé, les effets agissent dès les premières minutes, car le système circulatoire le transporte très rapidement au cerveau. La quantité maximale de THC dans le sang est retrouvée après 30 minutes et s’estompe au bout de 4 heures. Pour les consommateurs réguliers, l’intoxication au cannabis dure encore plus longtemps, car le THC accumulé dans les graisses continue de se libérer durant les jours suivant la consommation.

Attention! Certaines études démontrent que la disponibilité des produits alimentaires contenant du cannabis serait associée avec une augmentation d’ingestion accidentelle chez les enfants entraînant des effets indésirables.
— Hubert Cormier, docteur en nutrition

Et s’il est ingéré…?

Si le cannabis est ingéré, il produit un profil pharmacocinétique différent. Les effets prennent 1 heure avant de se manifester, car le cannabis doit alors passer par le système digestif avant d’atteindre le système circulatoire. La sensation sera prolongée et pourrait atteindre un «pic» environ 3 heures après l’ingestion et durera jusqu’à 8 heures. Le cannabis peut être retrouvé dans divers aliments, tels que les brownies, les biscuits, les bonbons et même dans le thé. Certains poussent même l’audace jusqu’à l’intégrer dans leurs pâtes. Plusieurs recettes sont également disponibles facilement sur le web.

Cannabis pot marijuana dans la nourriture

Peu importe l’utilisation du cannabis, cette drogue peut causer des effets immédiats ou à long terme comme l’augmentation du rythme cardiaque. Il peut aussi interagir avec la médication et affecter la concentration ainsi que les capacités à conduire. À long terme, l’utilisation du cannabis peut causer des problèmes de santé importants, notamment des problèmes pulmonaires chroniques. Il faut rester très vigilant et limiter le plus possible son utilisation, surtout si vous pensez l’intégrer dans certaines recettes, car les proportions et les quantités utilisées restent nébuleuses et peuvent être potentiellement dangereuses. Au Québec, seule la Société québécoise du cannabis (SQDC) sera responsable de la commercialisation de produits comestibles à base de marijuana.  

Références

1. Gouvernement du Canada, M. de la J. Légalisation et réglementation du cannabis. (2016). Disponible au: http://www.justice.gc.ca/fra/jp-cj/cannabis/.

2. ICI.Radio-Canada.ca, Z. S.-. Conduire sous l’influence du cannabis. Disponible au: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1017262/conduire-sous-linfluence-du-cannabis-quen-dit-la-science.

3. Borodovsky, J. T., Crosier, B. S., Lee, D. C., Sargent, J. D. & Budney, A. J. Smoking, vaping, eating: Is legalization impacting the way people use cannabis? Int. J. Drug Policy36,141–147 (2016).


Vous aimerez aussi

Quoi faire avec les pelures de courges?

Quoi faire avec les pelures de courges?

Mets surgelés, bon ou mauvais choix?

Mets surgelés, bon ou mauvais choix?