Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Est-ce que mon enfant peut être végane?

Est-ce que mon enfant peut être végane?

Dernièrement, on apprenait que les parents belges imposant un régime végane à leurs enfants pourraient être sanctionnés, voire perdre la garde de ceux-ci. En effet, L’Académie royale de médecine de Belgique qualifie ce régime alimentaire de complètement « inadapté et donc non recommandé » pour les enfants. L'organisme explique aussi qu’il n’est pas éthique d’imposer le végétalisme à des enfants. D’où viennent ces inquiétudes? Sont-elles justifiées? Tour d'horizon sur la question du végétalisme chez les enfants.

Les avantages d'une diète végétalienne

Malgré l'inquiétude actuelle des Belges, plusieurs études démontrent les nombreux avantages du végétalisme. En excluant tout produit animal comme la viande, le poisson, les produits laitiers, les œufs, etc., on remarque un plus faible poids que chez les omnivores, un risque plus mince de décéder d'une maladie cardiovasculaire, un taux plus bas de cholestérol-LDL (ou mauvais cholestérol), une prévalence plus faible de cancers de la prostate et du colon, d'hypertension et de diabète de type 2.

iStock-1026367516.jpg

Les recommandations générales pour les végétaliens

Quand on élimine plusieurs éléments de notre alimentation, il faut s'assurer de bien combler tous nos besoins pour les divers nutriments. Ainsi, pour les végétaliens, il est important d'inclure des sources de protéines végétales en quantité suffisante. Comme certaines protéines végétales sont moins bien absorbées par l’organisme, les végétaliens doivent parfois en manger un peu plus que les amateurs de viandes/volailles/poissons.

Les différentes sources de protéines ont des valeurs biologiques différentes. La qualité d’une protéine sera déterminée en fonction de sa composition en acides aminés et de sa digestibilité, c’est-à-dire la mesure de la quantité d’acides aminés absorbés à la suite de l’ingestion d’une protéine donnée. Les protéines végétales sont dites incomplètes, car elles ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels dont le corps a besoin. 

En effet, les protéines sont formées de chaînes formées de plusieurs acides aminés. Il existe au total 20 différents acides aminés, dont neuf sont essentiels, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas synthétisés - ou fabriqués - par le corps ou qu’ils le sont en trop petites quantités pour répondre aux besoins de l’organisme. Ces neuf acides aminés doivent donc se retrouver tous les jours dans l’alimentation.

Les légumineuses, les pois, les lentilles, les noix, les graines, le tempeh, le soya ainsi que tous ses dérivés et les beurre de noix constituent d’excellents choix de protéines végétales.

« Les parents véganes pourraient perdre la garde de leurs enfants » : Réécoutez mon entrevue à TVA Nouvelles sur le sujet.

D'ailleurs, la viande n'est pas seulement une source de protéines. Elle procure également une bonne dose de fer. Pour éviter les carences ou même l'anémie, il faut s’assurer de manger une variété d’aliments riches en cet important nutriment comme les légumineuses, les pois, les lentilles et les légumes verts. Cependant, comme le fer provenant des végétaux n'est pas aussi bien absorbé par le corps que le fer provenant de la viande, manger des aliments riches en vitamine C en même temps que votre source de fer aidera le corps à mieux l'absorber.

iStock-666159754.jpg

Les poissons et les œufs enrichis constituent d'excellentes sources d'oméga-3. Sans eux, il est important de se tourner vers des choix d’aliments riches en oméga-3 d’origine végétale tels que la graine de lin, la graine de chanvre, les graines de citrouilles, les noix de Grenoble, l’huile de soya, l’huile de canola et certaines algues (wakame, kombu, nori, etc.).

Finalement, puisque les végétaliens ne consomment pas de lait de vache ou de produits laitiers, il est suggéré d'intégrer des substituts similaires comme les boissons de soya et le yogourt de soya enrichis en calcium, vitamine D et vitamine B12. Recherchez ces vitamines dans le tableau de la valeur nutritive ou dans la liste d’ingrédients.

Recommandations spécifiques aux enfants véganes

Premièrement, puisque la digestibilité des protéines végétales est plus faible que les protéines animales, les besoins en protéines des enfants véganes jusqu'à l'âge de deux ans devraient être augmentés d'environ 30% afin d'atteindre 35% de leurs apports énergétiques totaux.

Et le fer dans tout ça? Les véganes auraient besoin de 1,8 fois l'apport en fer d'un omnivore puisque le fer non héminique - celui présent dans les végétaux - est moins biodisponible que le fer d'origine animale. Ainsi, privilégiez les produits enrichis en fer pour atteindre plus facilement les recommandations.

Concernant les oméga-3, les experts recommandent aux jeunes enfants végétaliens de prendre un supplément d’acide docosahexaénoïque (ADH) et d’acide eicosapentaénoïque  (AEP). En effet, ces oméga-3 on une grande importance sur le développement du cerveau et des yeux, mais l’alimentation végétale est naturellement déficiente en ADH et en AEP puisqu’ils se retrouvent principalement dans les poissons et que le taux de conversion par les enzymes - appelées désaturases et élongases - qui permettent de convertir l’acide alpha-linolénique, un oméga-3 d’origine végétale, en ADH et AEP est très faible.

iStock-1092743776.jpg

Pour ce qui est du calcium, les statistiques ont démontré que, malheureusement, l'apport en calcium des enfants végétaliens se situe bien souvent en deçà des recommandations. Puisque le contenu en calcium dans le lait maternel n'est pas affecté par le calcium ingéré par la mère, le moment critique est celui où l'enfant ne boit plus le lait maternel ou lorsque l'enfant n'est pas allaité dès la naissance. En effet, si l'enfant n'est pas allaité, il devrait, jusqu’à l'âge de 2 ans, boire des préparations pour enfants à base de soya et non des boissons de soya commerciales. Toutefois, dans tous les cas, lorsque les enfants commencent à manger, il est essentiel d'incorporer des aliments fortifiés en calcium tels que les produits de soya, les céréales enrichies, certains jus et plusieurs légumes comme le chou frisé, le bok choy et le chou qui sont naturellement riches en calcium.

Tout comme le calcium, la vitamine D est un micronutriment qu’on retrouve généralement dans le lait de vache. La vitamine D est présente dans les formules enrichies, mais peu dans le lait maternel. De ce fait, une supplémentation de 400 UI/jour de vitamine D est fortement recommandée chez les enfants allaités.

De plus, la vitamine B12 doit souvent être administrée aux enfants véganes sous forme de suppléments puisque les apports en cette vitamine sont difficiles à combler. On retrouve de la vitamine B12 dans la levure alimentaire, les boissons de soya enrichies et quelques céréales.

Idée de collation pour les enfants: muffins véganes aux fraises et à la rhubarbe

Le dernier point mais non le moindre : les fibres. Il y a deux côtés à la médaille. D'une part, la diète végétalienne est riche en fibres alimentaires, ce qui est excellent. Cependant, les fibres rassasient rapidement. Aussi, la densité énergétique des aliments - ou des repas - riches en fibres est souvent plus faible. Les enfants, ayant de plus petits estomacs que les adultes, devraient manger fréquemment des petits repas et des collations pour éviter les carences et garantir l’atteinte de leurs besoins nutritionnels. Cela permettra notamment d’éviter les retards staturo-pondéraux.

Mon verdict de nutritionniste

Finalement, je crois qu'une diète végane bien planifiée peut être adéquate pour les enfants si les parents sont bien informés et appliquent toutes les recommandations spécifiques quant aux besoin de leur enfant, adaptés selon leur âge.

Vous aimez ce que vous avez lu? Abonnez-vous à l’infolettre pour être sûr de ne jamais rien manquer!

Pour en savoir plus…

Les régimes végétariens chez les enfants et les adolescents
Société canadienne de pédiatrie.
L’alimentation végétale est-elle sécuritaire pour les enfants?
Position officielle de L’Association des professionnels de la santé pour l’alimentation végétale (APSAV).
Lignes directrices sur l’alimentation saine pour les végétaliens
Les diététistes du Canada.

Vous aimerez aussi

10 façons d'apprêter vos asperges

10 façons d'apprêter vos asperges

Critique littéraire : Sucre, vérités et conséquences

Critique littéraire : Sucre, vérités et conséquences